• Emilie

La peinture numérique, un médium comme les autres ?

Dernière mise à jour : oct. 19


L'art numérique se définit par l'utilisation de matériel numérique pour créer une œuvre. Il s'est développé depuis la fin des années 50 avec l'apparition des premiers ordinateurs.

La révolution numérique des années 2000 a vraiment fait émerger ce nouvel art.


Aujourd'hui nous alternons sans cesse entre un monde physique et un monde virtuel.

Nous sommes rentrés dans une nouvelle ère de l'esthétique et des techniques. Cette ère est comparable à celle de la Renaissance avec l'avènement de la perspective grâce à Léonard de Vinci.

Les artistes ont toujours cherché à créer l'illusion de la profondeur, les techniques artistiques se sont succédées à travers les âges en utilisant des médiums toujours différents et en lien avec l'époque de l'artiste.

L'art numérique englobe un large panel de techniques; nous allons ici nous intéresser à la peinture numérique.


De la palette de peinture à un nuancier de pixels colorés…


Le nuancier utilisé aujourd'hui par les artistes numériques est aussi étendu que la puissance du calcul algorithmique le permet.


La peinture numérique ou "digitale painting", en anglais, diffère des autres formes d'art numérique.

L'artiste emploie des techniques traditionnelles de peinture à l'aide d'outils numériques directement sur son écran pour créer une œuvre.


Le processus de création est plus libre que dans la peinture traditionnelle. En effet l'artiste numérique peut utiliser plusieurs calques qu'il superpose. La notion de processus linéaire, en commençant par l'arrière-plan et en déroulant jusqu'au premier plan, disparaît. Le numérique donne aussi la possibilité de faire et défaire à l'infini.

Dans la peinture numérique on retrouve cependant les outils du peintre traditionnel tels que les brosses, les crayons, les peignes, le choix des supports (papier, toile, bois), et le choix de la texture pastel, aquarelle, huile, acrylique).


Malgré tous ces outils digitaux, la peinture numérique n'est pas aussi facile qu'on pourrait le penser.

L'artiste doit savoir dessiner, composer son œuvre, travailler ses couleurs et aussi maîtriser les logiciels numériques. Comme dans chaque discipline artistique, il faut du talent et beaucoup de travail.

L'image naît de l'imagination et de la main du peintre.


Dans quel cadre juridique entre la peinture numérique ?

Si le fichier électronique peut être reproduit à l'infini, comment envisager l’originalité d’une œuvre numérique ?

Pour répondre à cette question, certains artistes créent leur œuvre sur un fichier unique qu'ils nomment « original », d’autres produisent des tirages limités et numérotés, d’autres encore proposent des "open editions" (des tirages illimités). La peinture numérique entre alors dans le cadre de l'œuvre originale multiple. La valeur de l'œuvre est déterminée par l’existence ou non de multiples et par leur nombre.


Quoi qu'il arrive l'artiste garde la possession des droits d'auteur de l'œuvre; il peut en faire des reproductions dites "épreuves d'artiste".


La peinture numérique est un médium qui, comme les autres mediums, a ses avantages et ses contraintes.

Il est économique: une fois le matériel numérique acheté (tablette, logiciel,...), c'est un médium avec peu de contraintes.

L'artiste va esquisser, composer, faire des études pour une œuvre sans limite, il peut recommencer et modifier autant de fois qu'il le souhaite, il n'y a pas de déchet. Cependant l'amateur n'aura plus accès aux études qui témoignent de la façon dont l'artiste a travaillé.

L'artiste ne se tachera pas les mains, son atelier est transportable partout et prend peu de place.

Certains pourront préférer l'atelier d'artiste traditionnel, plein de marques de peinture, d'œuvres empilées et rempli d'odeurs.


Certains artistes sont pluridisciplinaires dans leur pratique artistique et explorent à la fois les mediums traditionnels et numériques.

L'artiste peut aussi utiliser la peinture numérique comme un carnet d'étude, un pont, pour ensuite réaliser une peinture traditionnelle. Il n'y a donc pas lieu d'opposer peinture traditionnelle et peinture numérique.

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout