Rechercher
  • Emilie

Mis à jour : il y a 4 jours

Cet article peut intéresser aussi bien les amateurs d’art - quelques fois dubitatifs devant certains prix d'œuvre -, que les artistes, qui ont pour beaucoup du mal à construire leur prix.


Il n’y pas vraiment de règle établie sur le sujet. Gardons à l’esprit que l’art est subjectif. Une œuvre d’art n’est pas un objet utilitaire dont on peut évaluer facilement le coût. Une œuvre n’aura pas la même valeur à mes yeux qu’aux vôtre car il y a en effet une part d’affect.


L’artiste est totalement libre d’établir le prix qu’il souhaite. Cependant si l’artiste veut vendre et vivre de son art, il faut que son prix soit en adéquation avec le marché.


Comment fixer un prix lorsqu’on débute ?


Il y plusieurs façons d’envisager le calcul d’un prix d'œuvre selon les techniques et le matériel utilisé, l'expérience de l’artiste, sa formation…


Voici quelques points à prendre en compte dans le calcul :

  • Coût du matériel utilisé

  • Définir un prix par format pour cela vous pouvez vous aider du calcul au point (cf. l’article : "Qu’est-ce que le calcul au point ?" ci-dessus)

  • Technique, il est courant de dire qu’un dessin est moins valorisé que la peinture acrylique qui est elle même moins valorisée que la peinture à l’huile ceci est aussi dû à la pérennité dans le temps, l'œuvre pourra t-elle traverser les âges sans s'abîmer ?

  • Marché visé est-ce un marché local ? National ? International ?

  • Parcours de l’artiste : Son expérience ? A-t-il fait des expositions ? A-t-il reçu des récompenses ? Quelle est sa formation artistique ?

Pour les 2 derniers points l’artiste peut comparer son travail à plusieurs artistes ayant un parcours plus ou moins similaire au sien, utilisant les mêmes techniques et évoluant sur le même marché. Les plateformes de vente d’art en ligne peuvent-être une bonne source de données.


ATTENTION 3 erreurs sont à éviter :


- Évaluer une œuvre d’après le temps passé dessus.

Tout d'abord comment évaluer le prix d’une heure de travail artistique ? Le temps d’un artiste n’est pas comparable à celui d’un ouvrier ou d’un cadre. Par contre, la valeur de ses œuvres va augmenter en fonction de son parcours.


- Brader, synonyme du syndrome de l’imposteur.

Il faut être crédible, un prix trop bas va déconcerter l'acheteur qui va se demander si c’est une œuvre unique, si il n’y a pas anguille sous roche...


- Surestimez le prix de l’œuvre.

Ai-je vraiment besoin d'expliquer pourquoi ?


Dernier point :

Le prix d’une œuvre doit être le même partout ; Sur les plateformes de vente en ligne, en galerie, sur le site de l’artiste, c’est à l’artiste d’ajuster son revenu net. Son prix peut varier sur les sites en fonction de la prise en compte ou non des frais de livraison dans le prix public.


NB : Pour qu’un artiste soit côté, il faut qu’au moins une de ses œuvres soit estimée par un commissaire priseur et vendue au cours d’une vente aux enchères en salle des ventes.


J’espère que cet article vous a été utile, n’hésitez pas à commenter, poser vos questions ou raconter votre expérience.


Faites partie des membres E-Galerie et Inscrivez-vous ici pour recevoir les invitations aux expositions virtuelles ou un mail à chaque nouvel article publié.


1
2

Le blog E-Galerie 

 
 
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest
  • Instagram

© 2021 E-Galerie